google-site-verification=XN7cIuXSiOWaFlzXwoBuuRWOwpuYXJ6epfkXYTKzRHE
top of page

Connaissez-vous bien les dépenses admissibles?


Tout d'abord, qu'est-ce que la tenue de livres? C'est la base de l'exploitation de votre entreprise.



La tenue de livres vous permet de répondre aux obligations légales et de suivre la situation financière de votre entreprise.


Les entrées sont vos ventes soit de biens ou de services... vos comptes à recevoir... vos factures clients.


Les sorties sont vos dépenses de fournisseurs de biens ou de services... vos factures à payer.


Cela permet également de suivre vos inventaires si vous en avez. Surtout une bonne tenue de livres diminue le risque d’erreurs et fait gagner du temps en cas de vérification. C’est également le meilleur moyen de suivre les dépenses d’entreprise.



Comment fonctionne les dépenses d’entreprise


Si vous exploitez une entreprise, vous pouvez déduire toute dépense raisonnable engagée pour gagner un revenu d'entreprise pour l'année d'imposition visée.


Le gouvernement met à votre disposition un document pour connaître toutes les dépenses admissibles. Je vous conseille fortement de discuter avec votre comptable ou fiscaliste afin d'être certain de pouvoir réclamer vos dépenses si vous n'êtes pas certain.



Les dépenses admissibles

Les dépenses non-admissibles


 

Les dépenses admissibles (les plus courantes)

  • Publicité (annonces journaux, médias sociaux, radio et carte professionnelles)

  • Cotisations annuelles, permis

  • Frais de bureau (papeterie, timbres sauf calculatrice, classeurs, chaises qui sont une dépense amortissable)

  • Fournitures (articles, produits pour produire un bien)

  • Frais comptables et juridiques

  • Honoraires professionnels

  • Loyer/entrepôt (exclut votre domicile)

  • Téléphone, services publics (exclusif à l’entreprise)

  • Livraison, transport et messagerie

  • Frais de formation (dans le but de conserver, de mettre à jour ou d’améliorer une compétence)

  • Frais de déplacement (engagés pendant un voyage)

  • Frais de gestion et d’administration (incluant les frais bancaires)

  • Frais de repas et de représentation*

  • Équipements*

  • Frais de bureau à domicile*

* Consulter le guide IN-155 pour connaitre le calcul.



Dépenses non-admissibles


Qui dit dépenses admissibles dit aussi dépenses non-admissibles. Même si certaines dépenses font partie de la gestion de votre entreprise, vous ne pouvez pas toutes les déduire, c’est comme par exemple :

  • Mise de fonds

  • Dépenses ou perte en capital

  • Dépenses à des fins personnelles



Dépenses courantes vs dépenses amortissables


Dépenses courantes (habituellement récurrentes), par exemple

  • Bureau à domicile

  • Fourniture de bureau et papeterie

  • Formation


Dépenses amortissables (procure un avantage longue durée), par exemple

  • Équipement

  • Matériel de bureau (classeurs, chaises...)

  • Matériel électronique

  • Véhicule



Les bonnes pratiques


Trop de personnes inscrivent des dépenses, mais ne conservent pas leurs reçus. C’est une grave erreur qui peut faire perdre beaucoup de temps si vous êtes vérifié et que vous devez sortir des preuves. Ces documents doivent être gardés soit papier ou sur votre ordinateur. Vous devez conserver le tout pour une durée de 6 ans.


Utilisez le moins possible d’argent comptant. Payez toujours vos factures soit par débit ou crédit avec une carte et un compte dédié à votre entreprise. Même si vous êtes travailleur autonome ne mélangez pas vos dépenses personnelles dans le même compte que celles de votre entreprise. Ceci vient compliquer sa tenue de livres et on vient vite dépassé par tout cela. Résultat: on n'a pas le goût de faire sa comptabilité et cela semblera comme une montagne.



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page